Parcours citoyen

 

PARCOURS CITOYEN

Le Parcours citoyen propose une série d’ateliers d’information et de réflexion à la citoyenneté, et ce, à destination de tout public inscrit dans une démarche d’intégration. Cette formation à la citoyenneté aborde un ensemble de thématiques qui permet de comprendre les valeurs fondamentales de la société démocratique belge, de développer un esprit critique et de promouvoir l’interculturalité ou « l’intertradition ». Tout au long du parcours, les participants sont menés à réfléchir sur un équilibre entre le bagage culturel diversifié dont ils sont issus et la culture d’accueil. De plus, nous tentons de promouvoir le dialogue ainsi que la confrontation des idées dans le but d’acquérir la connaissance et de mener le collectif à une compréhension de la culture belge.

S’inscrivant dans une volonté participative, le parcours citoyen tente aussi de questionner les individus en les faisant entrer en contact avec les acteurs du monde associatif, à savoir: les A.S.B.L., les différents services publics, les acteurs culturels, ou encore les initiatives locales. Ces rencontres questionnent les citoyens dans leurs vécus, dans les relations sensibles qu’ils nouent au quotidien avec les autres et leur environnement.

Aussi, les participants auront l’occasion d’en apprendre davantage sur l’organisation institutionnelle belge, le système éducatif, ou encore l’histoire de la Belgique et de l’immigration. Ils seront menés à visiter certains endroits représentatifs de tout ce qui est étudié dans le cadre du parcours, comme le Parlement Fédéral, ou la Maison communale. En plus de cela, de nombreuses visites culturelles seront organisées, notamment au Palais des Beaux-Arts, à la fondation Boghossian, et dans plusieurs musées de Bruxelles, et ce, afin de promouvoir et de mettre en évidence l’accessibilité de la culture bruxelloise.

Le parcours d’intégration s’intègre dans les objectifs de l’Asbl dans la mesure où nous sommes les acteurs directs du dialogue de terrain avec les personnes en voies d’intégrations. Nous mettons un point d’honneur à les accueillir avec une rigueur et une hospitalité méthodologique. La singularité de notre approche et de notre programme s’inscrit dans la conviction que l’intégration dans sa tentative de réussite doit être plus étendue qu’une intégration socio-économique.

Aussi notre approche multiple et notamment socio-artistique intègre un questionnement profond sur les enjeux culturels majeurs et un dialogue focalisé tant sur les universaux que les différences fondamentales. A ce titre, l’art tient une place de premier ordre dans sa composante à questionner ce qu’est la citoyenneté et l’interculturalité. Ponctué de visite à l’extérieur (fonderie, maison du roi, sortie dans Bruxelles, etc.) notre parcours d’intégration chemine entre expérience vécue et apports théoriques. Un questionnement profond sur la citoyenneté en tant que « devenir citoyen belge » s’inscrit dans une compréhension de ce que sont les repères historiques de la civilisation occidental en général et de la Belgique en particulier.

Il nous apparait comme évident d’utiliser les sorties comme autant d’outils pour comprendre Bruxelles dans sa spécificité à être une ville de l’Europe. Au terme du parcours, nous évaluons, et ce de manière formative, le passage et la variabilité du point de vue de l’origine à la fin du parcours. Conçu comme un point de départ à une démarche qui se poursuit à la suite du parcours, nous questionnons ensemble la nécessité de s’interroger sur ce qu’est devenir un citoyen belge aujourd’hui. Au-delà d’un simple statut administratif et d’une facilité pragmatique pour les personnes intéressées, et au-delà de répondre à une simple formalité, notre parcours est l’opportunité pour nos nombreux participants de prendre pendant trois semaine un regard critique : un temps en suspension entre deux états pour cerner les mécanismes culturel, psychologique, politique et philosophique de la culture d’origine en dialogue avec la culture du pays d’accueil.

  •  Conditions d’accès aux ateliers :
    – Avoir une connaissance minimum du français;
    – Avoir la motivation de découvrir la culture du pays d’accueil et de faire connaître sa culture aux autres;
    – Être assidu et prêt à participer à toutes les séances. La formation dure 50 heures, toute la semaine de 09h30 à 13h et de 14h00 à 17H30.

Au terme du module 2 et 3 du Parcours Citoyens, les formateurs et les participants ont été conviés à une fête conviviale. Remise du diplôme et découverte des spécialités culinaires à travers le monde…